Quand Anne et Jonathan sont arrivés pour notre séance photo automnale, j’ai tout de suite senti l’amour qui les unit.

Il est grand, réservé, très attentionné. Elle est belle, rit beaucoup, et le regarde avec des étoiles dans les yeux. Ça n’a pas été très compliqué de capter leur complicité et la tendresse qu’il y a entre eux.

Dès les premiers instants ils ont été très a l’aise, se promenant main dans la main dans le parc arboré de l’ancienne église de Vertaizon. Lorsque je leur ai proposé de continuer la séance en musique, ils n’ont pas hésité. Ils ont alors dansé au cœur des ruines, transportés par les sonorités chaudes et suaves de leurs chansons préférées. Le monde autour d’eux a cessé d’exister. Connectés l’un à l’autre, plus amoureux que jamais, ils ont totalement oublié ma présence et celle des promeneurs qui passaient par là, rendant cette séance d’autant plus inoubliable.